Domaine Royal de Randan

En savoir plus sur le Domaine royal de Randan  :

 

amisdomainerandan.free.fr

 

monsite.wanadoo.fr

 

www.auvergne.culture.gouv.fr

 

www.maison-hantee.com

 

 

Aux portes du Domaine Royal de Randan

Madame , le Roi et l'Architecte

Adélaïde d'Orléans (1777-1847), sœur et conseillère du Roi Louis-Philippe (1773-1850) est l'âme des lieux. En 1821, elle acquiert l'ancien duché de Randan et entreprend sa réhabilitation. En dix ans, elle fait agrandir, restaurer et meubler le château, construire des dépendances et créer un parc paysager. Ces travaux sont réalisés sous la direction de Pierre-François-Léonard Fontaine (1762-1853), premier architecte du royaume, avec la complicité constante de Louis-Philippe. Après la chute de la Monarchie de Juillet (1848), Randan connaît de nombreuses vicissitudes mais, à la fin du XIXe siècle, le Domaine reprend vie grâce à la comtesse de Paris (1848-1919) qui entretient avec passion sa propriété d'Auvergne et la modernise. En 1925, l'incendie du château marque le déclin du Domaine Royal qui ferme ses grilles et tombe dans l'oubli.

Renaissance

En 1999, la mise en vente du dernier Domaine Royal français encore privé et de son mobilier a suscité une mobilisation qui a conduit le Ministère de la Culture à acheter le fonds mobilier et les collectivités locales à acquérir la maîtrise foncière du site. En février 2003, le Conseil Régional d'Auvergne est devenu propriétaire du Domaine.

D'importants travaux  se poursuivent pour sauvegarder les bâtiments. La restauration des couvertures de l'orangerie (2001-2002), des ateliers (2002) et des grands communs (2003-2005) est aujourd'hui achevé. Depuis le début de l'année 2007, la chapelle et l'aile des cuisines font à leur tour l'objet de travaux importants : réfection du clôt et du couvert, restauration des vitraux de la Manufacture de Sèvres, restitution de la promenade jardinée établie sur la terrasse des cuisines. Visite : la maison de l’inspecteur, l’aile des cuisines, la terrasse restaurée, la chapelle, les communs, le parc, etc.

Découvrez  les collections

Exposition : Retour d’expédition. Chasses et voyages d’un prince français.
Au début du XXe siècle, Ferdinand d’Orléans, duc de Montpensier, a créé au château de Randan un musée cynégétique rassemblant 450 animaux tués lors de ses voyages à travers le monde. Sauvé de l’incendie du château en 1925, cette spectaculaire collection, classée Monument historique en 1991, est entièrement restaurée. Aujourd’hui elle est présentée pour la première fois dans sa totalité. Voyagez à travers les continents, déambulez entre les animaux (espèces rares ou en voie de disparition), observez de près une faune familière ou exotique, appréciez les mises en scène, la beauté des plumages et des pelages, offrez-vous un face à face saisissant avec l’un des plus beaux tigres naturalisés du monde. Laissez- vous impressionner !

 Promenez-vous dans les parcs et jardins

Les jardins et le parc, d’une superficie de 100 hectares, représentent l’une des plus importantes créations paysagères de la première moitié du XIXe siècle. Ils conjuguent les influences française, anglaise et italienne, perpétuent la tradition du jardin paysager du XVIIIe siècle et annoncent les évolutions de l’art des jardins sous le Second Empire. En 2009, ouverture de 40 hectares supplémentaires à la promenade.

Mobilier

Lors de l’incendie du château, une grande partie du mobilier a pu être sauvé. Si l’essentiel a rapidement quitté la France, une part importante est restée sur place, entassée dans les dépendances du Domaine.

À la suite de son acquisition par l’État, ce fonds mobilier a été temporairement mis en garde-meuble et inventorié (plus de 3 000 pièces). Il se compose d’œuvres d’art, de meubles et d’objets qui évoquent la vie quotidienne des princes d’Orléans lors de leur séjour à Randan. 

Chaque année, plusieurs meubles et objets sont restaurés dans des ateliers privés ou dans le cadre de la formation des ébénistes-restaurateurs de l’IFP Bains (Haute-Loire). 

Le Conseil Régional et l’association des Amis du Domaine royal de Randan procèdent régulièrement à des acquisitions afin d’enrichir les collections. 

Après deux ans de travaux de restauration

réouverture du domaine royal de Randan.

Se promener dans le grand parc du domaine royal de Randan, visiter sa chapelle entièrement restaurée, aller voir les serres s’étendant devant l’orangerie, traverser l’aile des cuisines et voir les fameuses collections d’animaux naturalisés : c’est possible. Fermé pendant ces deux dernières années pour de multiples travaux Randan ouvre à nouveau ses portes au public.

Château avant 1925